Doshisha University
  1. Home
  2.  > SPÉCIFICITÉS DE L’ÉCOLE SUPÉRIEURE DES ÉTUDES GLOBALES

SPÉCIFICITÉS DE L’ÉCOLE SUPÉRIEURE DES ÉTUDES GLOBALES

PRÉSENTATION

Le monde contemporain est confronté à des rivalités entre communautés ethniques, à des conflits internationaux, à la construction de la paix, aux inégalités économiques, aux rapports entre les genres, autrement dit à des problèmes qui dépassent le cadre des frontières et des régions. Afin de répondre à cette complexité issue de la globalisation, nous avons besoin d’intelligence pour construire les structures permettant la coexistence des êtres humains. C’est dans cette perspective qu’a été fondée l’École Supérieure des Études Globales, en avril 2010, reprenant les acquis de l’École Supérieure des Études Américaines existante dans les domaines de l’éducation et de la recherche et les développant. Elle est composée de trois programmes, le cursus « Études Américaines », le cursus « Études Asie contemporaine » et le cursus « Société globale ».

POINTS FORTS DE L’ÉCOLE

TROIS NIVEAUX D’EXPLORATION

Le programme des Études Globales se veut résolument transversal, issu de recherches effectuées sur trois niveaux d’exploration. Il part des études régionales qui abordent des phénomènes propres à des aires géographiques, les développe ensuite à l’échelle transrégionale pour aboutir en haut de la pyramide inversée avec leurs regroupements et leur étude dans une perspective globale.
TROIS NIVEAUX D’EXPLORATION

TROIS CURSUS

Ces trois niveaux d’exploration sont repris dans les différents cursus, le cursus « Études Américaines », le cursus « Études Asie contemporaine » et enfin le cursus « Société globale ». Les cursus « Études Américaines » et « Études Asie contemporaine » recouvrent à travers leurs Unités d’Enseignement (U.E.), des phénomènes spécifiques aux États-Unis, à la Chine et à la péninsule coréenne, au Japon mais on y trouve également des U.E où sont abordés les domaines transversaux qui s’y rapportent, comme les relations internationales entre les États-Unis et la Chine, par exemple. Dans le cursus « Société globale », on aborde principalement les thèmes relatifs à des problèmes globaux « Global Issues », mais on s’intéresse également dans certaines U.E à l’Afrique, l’Europe, l’Amérique Latine, le Moyen Orient.

Le terme « Cursus » désigne une unité cohérente et autonome à laquelle les étudiants sont rattachés mais néanmoins, ils peuvent suivre des cours dans les autres cursus. En franchissant cette frontière, ils cherchent à réaliser l’objectif de notre école doctorale qui est d’aller des études régionales vers les études globales, « from Area Studies to Global Studies ».

TROIS CURSUS

FORMATION ACADÉMIQUE ET FORMATION PRATIQUE

Une autre spécificité de la formation est de proposer des U.E dans lesquelles on poursuit une recherche académique et aussi des U.E pratiques données par des enseignants afin de préparer à une carrière comme spécialiste de haut niveau. Les stages font également partie de la formation. Nous ne proposons pas seulement des stages dans les établissements extérieurs avec lesquels nous sommes partenaires, mais nous envisageons également la mise en place de stages où les étudiants recevront sous la responsabilité de leur professeur un entraînement pratique donné par des spécialistes.

PRÉSENTATION DE L’ÉCOLE SUPÉRIEURE DES ÉTUDES GLOBALES

DÉPARTEMENT FORMATIONÉCOLE SUPÉRIEURE DES ÉTUDES GLOBALES
ÉTUDES GLOBALES
OUVERTUREAVRIL 2010
GRADESMASTER (2 ANS)
MAITRISE (CURSUS “ÉTUDES AMÉRICAINES”)
MAITRISE (CURSUS “ÉTUDES ASIE CONTEMPORAINE”)
MAITRISE (CURSUS “SOCIÉTÉ GLOBALE”)
DOCTORAT (3 ANS)
DOCTORAT (CURSUS “ÉTUDES AMÉRICAINES”)
DOCTORAT (CURSUS “ÉTUDES ASIE CONTEMPORAINE”)
DOCTORAT (CURSUS “SOCIÉTÉ GLOBALE”)
NOMBRE D’INSCRIPTIONS MAXIMUMMASTER (45 étudiants/an)
DOCTORAT (18 étudiants/an)
CAMPUSIMADEGAWA
.